CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS HUMAINS

(C.T.D.D.H)

B.P : 5839 N’djamena   Email : convention.ctddhongatchad Tel : +235 92 10 69 83.

+235 66267981.Siege National : Avenue Oumar Bongo face à la Station- service NIMRO

 

Communiqué de presse n°53/2014

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (C.T.D.D.H) informe l’opinion Nationale et Internationale que dans la nuit du Jeudi 05 juin 2014 ; des individus se réclamant de l’Agence Nationale de Sécurité (ANS) se sont présentés à environ 22 heures à l’entrée de la maison d’Arrêt d’Amssinéné  et ont demandé aux gendarmes postés devant la prison de leur faire sortir l’ex Ministre Ismaël Idriss Ismaël pour un besoin d’enquête ; devant  le refus des gendarmes d’obtempérer, et après une altercation qui a failli finir par une fusillade, les agents de l’ANS battent en retraite pour revenir le lendemain c’est-à-dire le vendredi dans la journée pour arracher le téléphone portable de Mr Ismaël et l’emporter définitivement.

Face à cette situation, la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (C.T.D.D.H) informe le public que la vie de Monsieur Ismaël Idriss Ismaël est en danger à Amsinéné et exige sa libération immédiate.

La C.T.D.D.H n’estime que cet homme enlevé et illégalement déporté de Centrafrique au Tchad en Avril 2012 se trouve depuis deux ans en détention préventive à Amsinéné.

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains rendra le Gouvernement Tchadien responsable d’éventuelles violations de l’intégrité physique de Mr Ismaël Idriss Ismaël.

 

                                                                                                           Fait à N’djamena le 09 Juin 2014

                                                                                                                                                  Le Secrétaire Général

                                                                                                                                               Mahamat Nour A. Ibedou

 

216 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article