La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (C.T.D.D.H) prend acte de la libération de Mr Ismaël Idriss Ismaël à trois jours de la date de son procès fixée pour le 30 juin. elle estime qu’en accordant la liberté avant son procès à un citoyen arrêté et détenu arbitrairement à la prison d’Amsinéné pendant 3 ans, le pouvoir reconnait implicitement le caractère politique de sa détention ;


La C.T.D.D.H a toujours dénoncé ces arrestations et détentions politiques de certaines personnalités pour leurs opinion ; de plus cet acte démontre à suffisance que la justice tchadienne n’est ni plus, ni moins qu’un supplétif du pouvoir exécutif.


La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (C.T.D.D.H) exige donc  la libération immédiate et sans condition de :

 

–          Mokhtar Nantcho

–          Moussa Tao

–          General Amine Abdelrazikh


Tous des détenus politiques arrêtés pour leurs opinions et incarcérés à la prison d’Amsinéné pendant plus de trois ans ;

Elle exige également la libération sans conditions de :

 

–          Doumdoum Nestor

–          Djasrabaye Rimngar

–          Ngarledji  Garna

–          Ngarnguimna

 

Tous faussement inculpés de participation à un mouvement insurrectionnel et placés sous mandat de dépôt le 24 Septembre 2013. Par ailleurs la C.T.D.D.H exige la fermeture de tous les autres lieux occultes de détention à la Présidence et à l’Agence Nationale de Sécurité (ANS) ainsi que la libération de toutes les personnes qui y sont détenues.


Fait à Ndjamena le 29 Juin 2016


Le Secrétaire Général

Mahamat Nour Ibedou


CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME

C.T.D.D.H

BP : 5839 Ndjamena E mail : ctddh_organisation@yahoo.fr

Tel : +235 66267981 ; +235 92106983 Siege National : Avenue Oumar Bongo face à la Station- Service NIMRO

 

264 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article