29/08/2016: TCHAD/Droit de l’homme & SNRJ: De sources dignes de foi, le sinistre SNRJ fait encore parler de lui. Sous la direction de Hissein Allafouza depuis plusieurs années, le SNRJ est devenu un centre détention arbitraire, où pour moult raisons les citoyens sont envoyés au cachot. Toutes les raisons sont bonnes pour y être expédié pourvu que vous ne déranger l’humeur du sieur Hissein Allafouza. Selon nos informations, dans la nuit du 15 au 17 juillet dernier, un citoyen du nom de Al Hamdou, d’origine Massa, habitant le quartier Waliya est décédé. Une vraie bavure à laquelle aucune ONG locale ne relève cela, même la célèbre CTDDH. Chaque jour des personnes y sont acheminées sous une cellule de 3m 50/3m 50 où sont entassés des prisonniers par centaine. Hissein Allafouza est à ce poste depuis plusieurs années. Aucun des ministres de la Défense n’a daigné le remplacer parce qu’il est soutenu par un cercle des généraux qui influence Idriss Déby dans certaines de ses décisions. Selon notre source, Mr Hissein Allafouza est omnipotent à son poste et ne communique même pas avec son adjoint Ali Dirgué. Il est en perpétuelle guéguerre avec le DG de la gendarmerie Idriss Miss qu’il ne tient pas en estime, et compromet gravement à la coopération entre services. En 24 ans de service, cet ancien de la BCIG n’a été suspendu que 4 mois suite à des plaintes. Depuis lors, Hissein Allafouza sévit sur le SNRJ bravant toutes entités de droit, et ce n’est pas son nouveau ministre de la Défense Bichara Issa Djadallah qui aura raison de son comportement.

 

225 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article