La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (C.T.D.D.H) est gravement préoccupée par le sort de 10 jeunes arrêtés à Mao suite aux événements survenus dans cette ville.  

Cette situation est d’autant plus inquiétante que ces jeunes personnes dont certains sont des mineurs ont été déportées à Ndjamena par avion spécial. Il s’agit de :

 

Mouli Ali Dra Mey Issa Seidi Abkourouss Mahamat Adoum Djiddo Mahamat Adoum Fatimé Zara Mahamat Idriss Ali Mahamat Choua Akhouyi Mahamat Ali Tidjani Issa Abakar Mahamat Toukoudi Abba Gali. 


La C.T.D.D.H craint que ces jeunes ne soient faussement accusés d’appartenance à Boko Haram alors que tout le pays sait que les récentes émeutes survenues à Mao n’avaient rien à voir avec cette secte ; ces événements traduisent simplement le raz le bol d’une population victime d’assassinats gratuits et récurrents et dont les auteurs n’ont jamais été inquiétés.
 

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (C.T.D.D.H) craint pour l’intégrité physique de ces jeunes personnes et rendra le Gouvernement tchadien responsable des conséquences d’éventuels sévices corporels ou mauvais traitements subis par elles.  

 

Fait à N’Djamena le 24 octobre 2013

Le Secrétaire Général Mahamat Nour Ahmat IBEDOU 
 

Téléphone: 0023566267981
Adresse : N’Djamena
Code postal : 123
Ville : N’Djamena
Email : ibedoum@yahoo.fr

 

CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DÉFENSE DES DROITS HUMAINS (C.T.D.D.H)

B.P : 5839 N’Djamena

Email : ctddh.ongatchad.yahoo.fr

Tel : 00235 91 03 85 71

 

186 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article