02/05/2016: TCHAD/Les frustrations au sein du MPS. Les laoukoura sont accusés d’avoir failli. Du Rififi au sein du Mps en dépit de la victoire de son candidat. Depuis la proclamation des résultats provisoire par la CENI, les militants et responsables du MPS originaires de la zone méridionale sont indexés par certains caciques du MPS qui leur reprochent de n’avoir pas gagné dans leurs régions face à l’opposition. Il est vrai que l’opposition a raflé les principales régions du sud. Si d’aucuns pensent que le vote à été communautaires, il ne faut pas perdre de vue que ce vote est egalement le résultat d’un cumul de frustratios. Dans un cas comme dans un autre, où est la faute de ces "laoukouras " comme les appellent certains de leurs camarades.  Cette campagne de dénigrement est malheureusement entretenue et soutenue par le sieur Ahamat Bachir (vouvouzela national qui n’a pas non plus gagné dans le Ouaddaï face à son Maitre en politique (Alhabo) et certains de ses camarades du bureau politique du Mps. Le peuple a vomi le pouvoir dans l’ensemble du territoire national, pas seulement au sud . Le régime doit sentir le souffle chaud du peuple, pas loin de sa nuque. De façon générale beaucoup de responsables du Mps n’ont pas non plus gagné dans leur régions. Ils ont falsifié les procès verbaux en l’absence des délégués de l’opposition. Et d’ailleurs selon certaines sources Idriss Deby détient les vrais résultats. Si le MPS a échoué, il doit s’en prendre à lui même mais pas aux cadres du sud qui militent dans ce parti certains par conviction et d’autres comme Nagoum par opportunisme.Vouloir imputer l’échec du MPS dans la zone méridionale aux cadres du sud militants du MPS est trop facile. Ce parti de la honte doit comprendre tout simplement que le peuple l’a vomi, lui et sa momie.
155 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article