30/01/2017 : TCHAD/Finances/CLTT – Clientélisme & Népotisme à grande échelle : Une tromperie à grande échelle L’article 61 du Code civil prévoit que toute personne qui justifie d’un intérêt légitime, peut demander à changer de nom. L’administration apprécie ce critère de légitimité en fonction des circonstances d’espèce. En pratique, les demandes considérées comme légitimes portent le plus souvent sur :

 

• La modification d’un nom risible, dépréciatif, insultant, péjoratif, etc. Mais ce n’est malheureusement pas le cas pour l’imposteur illettré Mahamat Ousman, cet illettré créé de toute pièce par le SG de la CLTT, Brahim Ben Seid. En ce moment de crise, dont la véritable intention est de diviser les agents de la direction des impôts, de créer de la chicane, peu importe le sujet. La manipulation de la CLTT est connue de tous : tenter d’influencer le travailleur tchadien dans le but de le faire agir comme on le souhaite même si cela ne correspond pas à ses choix naturels. En réalité, Mahamat Ousmane n’est pas un douanier ni un agent des impôts dignement intégré, mais par contre il serait un garçon dans la restauration à Moundou, un usurpateur d’identité. Un certain Brahim Yakoub, un douanier intégré à la fonction publique parmi les 560 agents douaniers recrutés en 2006, ce dernier a vendu son titre à Mahamat Ousmane alors que Mahamat Ousmane se faisait passer pour Brahim Yakoub. il aurait alors commencé 5 ans d’immersion au sein de la direction générale des douanes et droit indirect sous le nom de Brahim Yakoub avant de changé le nom de Brahim Yakoub par Mahamat Ousmane, ordonnance n° 2005-759 du 4 juillet 2008 au tribunal d’Abéché. Il plongea ainsi à la direction générale des impôts, grâce à l’intervention de son cousin Brahim Ben Seid. Au sein de cette direction un peu compliquée, ils se sont très vite rendu compte de la supercherie. La CLTT joue un jeu des dupes… À suivre.

 

Ahamat Mahamat

Agent des impôts N’Djamena Tchad.

Adresse : N’Djamena Amriguebe Tchad

Code postal : 01342

Ville : N’Djamena

Email : kagaray@gmail.com

 

399 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article