Idriss Deby sera à Paris le 11 novembre prochain pour faire don à l’UNESCO d’un moulage du crâne de Toumaï, au nom de sa contribution à « l’effort mutuel de préservation du patrimoine mondial de l’humanité »1 selon l’UNESCO. Depuis la participation des troupes tchadiennes comme armée supplétive de l’armée française au Mali, depuis janvier 2013, la France et les instances internationales ne cessent d’honorer ce dictateur.


Sa participation lui a valu de nombreux hommages de la part de la France et des pays de la CEDEAO qui ne manqueront pas de le célébrer à nouveau lors du Sommet France-Afrique de l’Elysée sur la paix et la sécurité les 6 et 7 décembre prochains. Si
le lobby français à l’ONU n’a pas permis au Tchad d’obtenir le commandement de la mission onusienne Minusma au Mali, il a obtenu un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité l’ONU.

 



 

172 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article