Le président français sera samedi 19 juillet à N’Djamena, pour inaugurer l’état-major d’une énième opération dite « Barkhane » forte de 3000 militaires français, équipée de 6 avions de chasse, 10 avions de transport, 3 drones, 20 hélicoptères et 200 véhicules blindés. Le nouveau dispositif succède ainsi à l’opération Serval, lancée le 11 janvier 2013. L’opération Barkhane à vocation, à "assurer une mission unique de lutte contre le terrorisme.

 

Mais qu’en est-il de la terreur sans relâche exercée par Idriss Déby et les siens sur les tchadiens depuis 24 ans ? Qu’en est-il de la sécurité des tchadiens livrés aux exactions quasi quotidiennes de la milice clanique du pouvoir ? En 24 ans d’un règne sans partage, combien se comptent les victimes tchadiennes d’Idriss Déby ?

 

« Le terrorisme c’est l’usage de la terreur à des fins politiques ». Pratique dont le pouvoir de N’Djamena use et abuse allégrement dans l’indifférence totale des capitales occidentales.

 

La France prétend donc mener une guerre à partir de sa base militaire au Tchad contre les méchants terroristes djihadistes qui sévissent et bafouent les droits de l’homme au Mali et s’apprêtent à envahir la zone sahélienne. Mais les autorités françaises restent imperturbables sur le sort des tchadiens qui subissent depuis plus de deux décennies, les affres d’un terrorisme d’Etat perpétré par Idriss Déby et sa bande. C’est bien là où le bât blesse.

 

Quelle est la nature de cette alliance avec la dictature tchadienne ? Quelle contrepartie tire Paris de son inconditionnel soutien au régime maffieux et clanique d’Idriss Deby ? Où va l’argent du pétrole ? Telles sont les questions qui légitimement taraudent l’esprit des tchadiens. Le passage au Tchad du Président français, pour consolider l’amplification de la présence militaire française dans le sahel, porte le sceau d’un deal entre Paris et Ndjamena au grand dam des principes des droits et libertés dont Paris se fait le chantre.

 

« Peuple tchadien debout et à l’ouvrage, ta liberté naîtra de ton courage. Lève les yeux, l’avenir est à toi»

 

233 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article