Comme à chaque fois qu’i vient à paris, le dictateur tchadien fait la promotion de sa personne, de son régime face aux piles des reproches et autres index négatifs concernant son régime.

 

L’ensemble des Tchadiens réfléchi connaît la vérité qui consisterait à définir la nature d’un régime prédateur qui ne respecte nullement ses engagements tant sur les droits de l’homme, la bonne gouvernance, et la démocratie. Combien des accords signés et non respectés, combien d’engagements pris sans les avoir entérinés.

 

Idriss Deby Itno arrive en France avec le seul motif de soigner son égo comme en témoigne l’image ci-dessus. Il vient dire en bon président Gondwanais qu’il est le seul, l’unique à penser entreprendre pour les tchadiens comme si personne d’autre au Tchad n’a une cervelle pour réfléchir et concevoir.

 

Voilà comment un des régimes le plus despotiques d’Afrique vient à paris pour chercher à soigner son image…

 

Mais pour combien de temps.

 

La Rédaction.

 

128 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article