Voilà ce que nous avons pu lire hier soir sur la page Facebook de l’artiste franco-tchadien Kaar Kaas Soon.

Kaar Kaas Soon 1

Bonjour à toutes et à tous !
Je vous informe qu’à partir de demain, mardi, 4 juin 2013

J’entame une grève de la faim pour :

– protester contre les arrestations arbitraires d’hommes politiques et de journalistes tchadiens, suite à ce que le gouvernement a nommé « tentative de déstabilisation du pays » depuis le 1er mai dernier ;

– protester contre le flou de la justice tchadienne dans cette affaire ;

– attirer l’attention de l’opinion internationale sur ce qui se passe au Tchad dans cette affaire ; et ;

– obtenir la libération de ces personnes détenues sans respect des règles de droit.

 

Kaar Kaas Soon 2Kaar Kaas Soon, de son vrai nom Noël Flavien Kobdigué est inquiet du sort des personnes arrêtées au Tchad suite à la tentative de coup d’État du mois dernier… et notamment des journalistes…

Il est surtout inquiet de ce silence de plomb qui s’est abattu sur les réseaux sociaux où presque aucun tchadien n’ose demander des nouvelles de ces détenus, de peur des représailles…

En clair, nous voulons savoir ce qu’il est advenu des personnes arrêtées et le sort judiciaire qui leur est réservé…

Notre silence relatif ne doit pas être compris comme une caution à la violation de la liberté…

Faisons du bruit autour de cette question; écrivons à la présidence, aux ministères, aux ONG, etc…

N’oubliez pas que le président tchadien a dit s’être sacrifié pour la liberté, il s’agit de lui rappeler sa promesse et que nous tenons beaucoup à cette liberté pour tous les tchadiens…

A vos plumes!

Merci de relayer et merci de votre soutien.
Bien à vous !


Source: La rédaction de TchadPages, Convergence pour une Émergence Citoyenne au Tchad
 

313 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article