Lors de la cérémonie de remise du Prix Houphouët-Boigny à l’Unesco, l’équipe du Petit Journal de Canal+ a interrogé notamment notre ministre de la Culture sur la dernière élection présidentielle au Tchad et le score obtenu par Idriss Déby Itno. Non seulement que son "Excellence Dayang Menwa Enoch" a répondu au hasard que c’était "il ya de cela 2 ans" ajoutant "dans la transparence" et avec "plus de 70%" mais surtout qu’il a tenté d’exiger d’écouter au préalable l’interview avant que Canal+ la diffuse. Il revendiquait en effet un "droit d’écoute". Pathétique.


Quant à son patron Idriss Déby, à la question du journaliste voulant savoir s’il espérait revevoir un jour le même prix de l’Unesco, il a tout simplement botté en touche, prétextant qu’il ne s’était pas préparé à répondre à une telle question.


A croire qu’au Tchad, avant toute interview, les journalistes sont obligés de soumettre aux personnalités politiques les questions qu’ils envisagent poser. Pathétique !

Et dire qu’avec ce genre de personnage, le Tchad se prétend pays démocratique.

Voyez le reporatge de Canal+ enregistré par Tchadinfos.com :

 

 
 
 

 

Petit Journal de Canal+

179 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article