Dans les coulisses de la visite du président François Hollande à N’Djamena, les conseillers politiques du président français auraient décidé de la rencontre entre la société civile et le conseiller Afrique à l’Élysée, en la personne de Thomas Mélionot et Laurent DERSU, conseiller au Quai d’Orsay.

Plusieurs sujets touchant la vie civile et administrative ont été évoqués. Les échanges tranchés et directs avaient permis à la partie française de prendre des notes et d’écouter avec attention, selon notre correspondant, les remarques faites par plusieurs membres d’association de droits de l’homme sur la vie au Tchad. Notre source affirme que malgré que cette rencontre se soit passée dans les locaux de l’ambassade de France, les autorités tchadiennes ne voulaient pas que cette rencontre se fasse. Il a fallu recourir au ministre des affaires étrangères français (Laurent Fabius) qui a son tour a eu l’aide de son homologue tchadien (Moussa Faki) pour que finalement les choses se fassent. Toutefois, Mr Mélionot a promis de rendre compte des doléances des associations tchadiennes au président Hollande… Lire les documents joints.

Communiqué des Associations Tchadiennes.
Compte-rendu de la rencontre à l’ambassade de France à N’Djamena


Déclaration des associations tchadiennes après la visite du président Hollande


176 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article