C’est aujourd’hui que la nouvelle force militaire française au Sahel, Barkhane, est opérationnelle. Le Tchad – qui abritera la principale base aérienne de l’opération – accueillera également un gros tiers des 3000 hommes prévus dans le dispositif. Ngarledji Yorongar est l’une des figures de l’opposition tchadienne. Il est député, président de la Fédération, Action pour la République (FAR). De passage à Paris, il évoque Barkhane, mais aussi l’actualité politique dans son pays. Il répond aux questions de Nathalie Amar.

« La force militaire Barkhane est à la fois une bonne chose dans la mesure où ça peut aider à lutter contre les terroristes mais c’est aussi une mauvaise chose dans la mesure où on apporte de l’eau au moulin d’Idriss Déby. Au nom de la sécurité, le président Sarkozy avait fermé les yeux sur un certain nombre de choses, le président Chirac l’a fait autant, je crains que le président Hollande puisse faire [de même]»

Ecoutez l’entrevue en cliquant ici: http://www.rfi.fr/emission/20140801-ngarledji-yorongar-est-une-bonne-chose-lutter-contre-le-terrorisme/ 

281 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article