05/09/2016: TCHAD/France/Tracfin: De sources bien renseignées, Daoussa Déby Itno serait dans le collimateur du Tracfin français à cause d’un compte lourdement approvisionné depuis quelques années. Plusieurs milliards de FCFA convertis y seraient logés. D’après la source qui avance l’info, l’ouverture de ce compte daterait depuis que le sieur Daoussa Déby était ambassadeur en Libye. Vu l’importance du montant, le Tracfin français demande une justification de l’origine des fonds transférés depuis lors, ce que Daoussa Déby n’arrive pas à justifier. Selon une autre information, les autorités françaises auraient entre les mains un document de Médiapart répertoriant les comptes, dont les noms de certains tchadiens y figurent.  Depuis l’avènement du terrorisme, Tracfin intensifie la lutte contre le blanchiment de capitaux. Quelque 45266 signalements ont été reçus en 2015 par le service de Bercy chargé de lutter contre le blanchiment, selon le rapport annuel publié ce jeudi. Les établissements financiers sont-ils de plus en plus pointilleux? Les flux financiers douteux sont-ils de plus en plus nombreux? Quelle qu’en soit la raison, Tracfin a de plus en plus de travail! Selon le rapport annuel de ce service de Bercy chargé de la lutte contre le blanchiment, ce ne sont pas moins de 45266 signalements qui ont été reçus en 2015 (un chiffre en hausse de 18 % par rapport à 2014 et de 56 % par rapport à 2013).  
179 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article