29/09/2016: TCHAD/Gouvernement-Opposition: Saleh Kebzabo dans les mires de la grande muette. De sources bien renseignées, le chef de file de l’opposition Saleh Kebzabo devrait revenir encore face au procureur de la République. L’affaire des militaires disparus pend encore sur sa tête. Le ministère de la Défense serait en train d’introduire une plainte contre Kebzabo invoquant l’article 78 du Code pénal sur l’atteinte au moral de la troupe en temps de paix. Le document en instance de complément devrait être envoyé au procureur de la République pour instruction. Ce sont les derniers évènements dus à la grève des étudiants qui ont retardé la procédure. Kebzabo et ses compagnons n’ont qu’à bien se tenir, car cette histoire des militaires disparus est partie trop loin. L’Union européenne et les Nations unies ont pris cette affaire à bras le corps, et même à l’international le rebondissement est certain. Les autorités tchadiennes continuent leur pression pour chercher à masquer la réalité des faits, et cela ne peut que les desservir… À suivre. 

160 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article