Une vive altercation a opposé le ministre Ahmed Djidda Mahamat à son Secrétaire d’Etat Hassan Soukaya Mahamat. Un incident qui ternit une fois de plus la fonction de ministre banalisée au Tchad.

Etre ministre au Tchad, ne vous confrère nullement une personnalité. Le tchadien lamda a tellement vu défiler des ministres au point où cette fonction pourtant prestigieuse dans d’autres pays est devenue banale. Certaines personnes au cursus douteux et traînant une réputation exécrable ont été promues ministres à la grande surprise de tous. La géopolitique aidant, chaque région veut avoir son ministre, désigné parfois par les chefs traditionnels sans tenir compte du mérite.

Ce constat triste à conduit à des situations des plus inimaginables à l’exemple de ce qui a été vécu dernièrement au ministère de la Santé. En effet, le Secrétaire d’Etat à la Santé s’est mis dans tous ses états d’âme et a vociféré des propos outrageux à l’encontre de son ministre, comme s’il s’adressait à un subalterne. N’eût-été la vigilance des collaborateurs, les deux ministres de Dadnadji allaient transformer le bureau en un ring de boxe. Il a fallu que le bureau fasse preuve de retenue pour éviter le pire.

Incivisme rampant

Cet incident montre à suffisance la légèreté avec laquelle sont traités les problèmes du pays. Certaines personnes se comportent comme en territoire conquis même dans l’administration. Pour elles, leur appartenance clanique suffit à faire d’eux des princes qui les autres doivent faire allégeance quelque soit leur titre ou grade. Cet incivisme rampant constitue un blocage pour le bon fonctionnement de l’administration. La déontologie administrative étant foulée aux pieds par des ministres mêmes, fait mentir le Chef du gouvernement qui prône la rigueur. Aussi longtemps que les promotions et l’entrée dans le gouvernement n’obéira pas aux critères du mérite et de probité morale, l’on s’attendra à vivre des scènes pareilles. Le Président de la République et le Chef du gouvernement doivent se sentir interpellés par cet excès de zèle qui n’honore pas le Tchad. Au prochain remaniement, prière pensé à la moralité des nouveaux ministres pour éviter qu’un jour une personnalité ne soit jeté d’un building par un collègue en colère.

Bruce D-A Ouaye

Le Potentiel #92 disponible en pdf sur boutique.tchadinfos.com

199 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article