L’arbitraire vient de s’abattre pour la énième fois encore sur les fils du Batha qui, sans cesse subissent l’amateurisme du gouverneur. Nouky Adam Charfadine qui vient d’extrader le lundi 22 septembre 2014 une trentaine des prisonniers de leurs cellules à la maison d’arrêt
d’Ati pour le tristement célèbre bagne de Korotoro (le Guantanamo Tchadien).


 Ce que nous dénonçons ici, ce que cette extradition a été faite à l’absence du Président du Tribunal et du Procureur de la République de la justice d’Ati qui se trouveraient à N’Djamena, seul le régisseur de la maison d’arrêt était présent pour un transfert si important en partance à un coin du pays qui abritait une des prisons les plus dangereuse au monde. Car dans cette prison planté en plein désert Tchadien, la règle le plus élémentaire de droit humain est bafouée évidement. Donc nous lançons un vibrant appel à l’endroit des associations de défense des droits de l’homme et des organisations internationales à se pencher sur le calvaire de cette population victime de l’injustice des affidés du régime de Deby.

Acherif Ahmat

 

228 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article