06/01/2017: TCHAD/Justice – injuste: Dans les travées des arrestations folkloriques pour amuser la galerie, Mahamat Dondo fut incarcéré pour des faits inavoués. La justice aux ordres lui reproche un marché qu’il aurait acquis pour la somme de 29 milliards de FCFA alors que l’initial problème repose sur un marché acquis pour la gendarmerie tchadienne dont le montant explicite est de 5 milliards 200 millions de FCFA. L’individu fut convoqué par la justice sur indication des certains proches du pouvoir pourtant milliardaires plus que lui. La fausse information fut dite à Idriss Déby qui entra dans une colère noire. Que le fameux Dondo aurait multiplié les avenants pour redorer son blason. Que nenni, si Dondo a exploité la mafia du milieu pour faire comme les autres ? Que diront les Tchadiens pour les avenants et marchés sans signature du président de la République à la CNPS? Mahamat Dondo aurait obtenu une liberté provisoire le 31/12/2016 après 2 mois de prison, en payant une caution à la justice, avec interdiction de ne pas quitter le territoire national. Mais ce sont ses Co légionnaires qui l’on balancer pour le salir ont obtenu gain de cause. Au Tchad du MPS, la politique du un poids deux mesures continue sa voie, sachant de manière générale que tous les fonctionnaires ou presque, les hommes d’affaires ou presque, les professionnels des avenants, tout le monde spolie les caisses de l’état. Allez comprendre, un analphabète avec un revenu moindre, propriétaire d’un bien immobilier de plus de 3 à 4 milliards de FCFA, et c’est toujours la faute des autres… À suivre.

 

194 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article