Au Tchad, une partie des retraités militaires, civils, veuves et orphelins ont constitué un comité de crise. Ils exigent le départ du directeur général de la CNRT, la Caisse nationale des retraites du Tchad.

« Nous ne voulons pas de l’actuel directeur de la Caisse nationale des retraites du Tchad »: c’est le slogan scandé par une foule de personnes à N’Djamena, visiblement affaiblies par l’âge et rongées par la faim.

Ce groupe de retraités revendique plusieurs arriérés de paiements qui, selon eux, remontent à 10 ans pour certains et 5 ans pour d’autres. En colère, ils estiment que leur argent est utilisé à d’autres fins alors qu’eux, les ayants-droit, meurent à petit feu.

« Nous avons combattu pour le Tchad et les gens ne veulent pas nous payer. C’est depuis le matin que je suis là et je n’ai même pas pris un verre de thé », raconte un retraité avec beaucoup de peine.

Une revendication balayée du revers de la main par Laring Bao, le directeur général de la Caisse nationale des retraites du Tchad (CNRT), pour qui ce remue-ménage n’est que l’apanage d’un groupuscule manipulé.

Selon M. Bao, son agence s’est entendue avec un syndicat représentant 32.000 retraités et il ne comprend donc pas qu’un petit groupe d’environ 60 personnes veut jouer les chevaliers solitaires.

Le comité́ de crise des retraités en sit-in demandant le départ du DG de la CNRT

Un argumentaire qui peine à convaincre: ces retraités constitués en « comité de crise » disent n’appartenir à aucun syndicat et affirment qu’ils ont désigné leur propre porte-parole, Jean Blagué. « Nous demandons le départ du DG et de son équipe. Il y a beaucoup des Tchadiens qui peuvent nous aider à entrer dans nos droits », vocifère un des manifestants.

Pour M. Bao, Jean Blagué n’est qu’un agitateur.

« On l’a averti une fois, une deuxième fois nous avons porté plainte contre lui mais il y a eu des négociations et on l’a laissé tomber », dit-il. « Il menace de fermer la porte, on est obligés de faire recours aux forces de l’ordre », ajoute-t-il.

Entre temps, dit-il, tout est prêt pour déclencher le paiement des pensions de retraite d’ici la fin de la semaine en cours.

VOA

351 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire