27/09/2016: TCHAD/Justice: Tchadanthropus-tribune fait reculer le ministre de la Justice Dahalob (voir les deux ordres de mission). Dans la journée de lundi 26/09/16, il réunit tout le personnel de l’ENFJ, les écoutes et informe les cadres de ladite école que la fameuse mission est annulée. D’ailleurs si vous remarquez bien l’un des ordres de mission ne sont même pas visés par l’école. Ce qui résulte du caractère frauduleux. Si la question des ordres de mission est suspendue ou annulée, les Tchadiens sont en droit d’être informés sur la libération du violeur qui a été condamné à 10 ans fermes, et qui est aujourd’hui dans la nature. Pourquoi aucune instance de la Justice n’éclaire les Tchadiens sur un fait aussi grave? Idriss Déby en personne a pris position sur ce cas. La population tchadienne a été très touchée par ces faits. Au niveau international, des voix se sont levées pour demander justice, alors qui a demandé la libération de ce fils de général? Est-ce les instructions sont venus de la présidence? Est-ce que le ministre Dahalob lui-même a été grugé, et par qui? Tous les Tchadiens sont dans l’interrogatif, et attendent d’être éclairés. Le Tchad ne peut continuer à fonctionner de cette manière, et tous ceux qui commettent des actes comme ceux-ci doivent répondre devant les Tchadiens. Être fils de général ou président de la République ne cautionne pas l’abject. 


 

222 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article