Le Collectif des Associations et Mouvements de Jeunes du Tchad (CAMOJET). suivi avec: beaucoup d’intérêt  les débats au sein de la classe politique tchadienne sur le processus électoral 


A cet effet, le CAMOJET déplore les agitations autour des intérêts  partisanes, qui constituent un blocus au processus électoral.
 


C’est dans ce contexte que, le CAMOJET  demande de revoir  la composition et la mission du Cadre Nationale de Dialogue Politique (CNDP) car, il est inadmissible que dans un cadre de dialogue, aussi important comme le CNDP, la jeunesse ne soit pas prise en compte.

 

La jeunesse, qui est couche la plus importante, représentant plus de 52% de la population, joue un rôle primordial au sein de la société civile tchadienne.

 

Ainsi, nous demandons aux acteurs politiques de revoir les nombres très minim.es des représentants de la société civile au sein du CN DP et ce, en prenant en compte cette fois la jeunesse. Le Tchad de demain ne peut  se préparer sans la jeunesse d’aujourd’hui, car « la jeunesse est l’avenir de l’homme ».

 

208 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article