26/10/2016: TCHAD/Le ministron Abdoulaye Sabre Fadoul contre le gouverneur Mahamat Delio : De sources dignes de foi, le ministron réussi une de ses missions, en dégageant le gouverneur zélé du Wadi Fira, le nommé Mahamat Delio. Entre le ministron Abdoulaye Fadoul Sabre et Mahamat Delio, le torchon brûle depuis plusieurs mois. Djiddo sabre est le sabre qui exécute les basses besognes du système de manière illicite, la plupart des cas pour simplement plaire et garantir sa place. Il le dit à ses amis après chaque mission lugubre qu’il est un des meubles de la République. “On ne peut que le changer d’endroit “, mais jamais le jeter. Pourtant les meubles qu’il achète souvent à Clichy quand il est de passage en France se jettent quand ils ne sont conformes à la vente (rappel). Mahamat Delio est le parent direct du président de la République, n’eut ce son comportement de chef de gang, les égards lui seront rendus sans équivoques. Assez souvent ces genres d’individus gravissent les échelons à cause de leur proximité avec Monsieur le Président. Ils sévissent et briment le peuple au nom de cette proximité. Ils n’amènent aucune plus-value aux Tchadiens et à l’état. C’est ainsi que ces deux lascars se sont affrontés des mois durant. Djiddo Sabre voulant avoir le profil du chef de file du Wadi Fira sans que les siens ne le lui reconnaissent, reproche à l’ex-gouverneur son arrogance envers lui, pourtant l’autre pète l’arrogance et l’irrespect des ainés à dix mètres. Que Delio ne lui rend pas les égards quant il est en déplacement à Biltine, mais vient accueillir et rendre visite aux autres. Chose inexacte, Delio est allé assister à l’enterrement du feu père Sabre, mais n’a jamais présenté ses condoléances au ministron. Delio rend les honneurs aux autres, mais jamais à celui qu’il traite de nain de la République. L’irrespect, et les tares de sa gestion comme gouverneur du Wadi-Fira ont permis au ministron d’avoir sa tête… Jusqu’à quand ? 

177 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article