16/09/2016: TCHAD/Lebemadjiel Djerassem : Un compatriote, Mr Abdoulaye répond à Mr Abdallah sur l’identification du brevet de mister slim (Lebemadjiel). La Pompe de Djerassem Lebemadjiel, une théorie vieille de 10 ans, qui ne fonctionne pas ; mais revendue quand même à 600 millions à Idriss Deby Itno ! Un certain Abdallah a posté le message ci-après entre guillemets sous forme de commentaire sur Tchadanthropus-tribune. Ce qui m’a incité à apporter un certain éclairage et quelques informations utiles. « Commentaire : Numéro de publication US7346456 B2 Type de publication Octroi Numéro de demande US 11/459,075 Date de publication 18 mars 2008 Date de dépôt 21 juil. 2006 Date de priorité 7 févr. 2006 État de paiement des frais caduc autre référence de publication US20070185655 Inventeurs Djerassem Le Bemadjiel Cessionnaire d’origine Schlumberger Technology Corporation Exporter la citation Bib Tex, End Note, RefMan Citations de brevets (8), référencé par (30), Classifications (5), Événements juridiques (5) pour en avoir le cœur net, trouvez ci-dessus les références de l’invention querellée, attribuée à Djerassem.

 

Après avoir compris connaissance de cela, il vaut mieux que ce lynchage médiatique s’arrête à moins que les sites qui se prêtent à ce jeu malsain et nauséabond ne soient eux-mêmes auteurs ou complices de ces écrits. Par, ailleurs, s’il est avéré que le sieur Djerassem aurait pris indûment l’argent du contribuable, eh que ceux qui l’accusent d’une telle malversation nous en apportent les épreuves, et puis basta, la suite se sera devant les tribunaux. Autrement dit, sans la moindre preuve matérielle présentée publiquement, tous ces écrits ne seraient que l’expression d’une haine et jalousie gratuite ». Chers lecteurs patriotes, ce que nous apprend le message ci-haut entre guillemets témoigne à suffisance contre notre compatriote Djerassem Lebemadjiel et confirme l’intention d’escroquerie délibérée. Explications :


Ø « Date du dépôt : 2006 ». Ce qui veut dire que la fameuse invention existe il y’a de cela au moins 10 ans ! Donc, depuis 10 ans la pompe refuse de fonctionner, c’est pourquoi Mr Djerassem n’arrive pas à montrer un modèle ou un prototype physique de la pompe au public.

 

Ø Rappelons qu’en matière d’invention, après avoir déposé une demande de brevet, la seconde étape obligatoire consiste à présenter un modèle ou prototype de l’invention afin de prouver le fonctionnement de la théorie. Nous comprenons aujourd’hui, que Djerassem n’eût pas réussi à produire ou fabriquer le modèle ou prototype de la pompe imaginaire. C’est également la raison pour laquelle il n’a jamais eu photo ou dessin de sa pompe contestée.

 

Ø « Inventeurs Djerassem Le Bemadjiel Cessionnaire d’origine Schlumberger… » Ce qui veut dire que depuis cette date, la fameuse invention, si jamais elle fonctionnera, appartiendra à Schlumberger Technology. Donc, ce qui veut dire que même en l’état d’hypothèse ou simple théorie, l’invention est la propriété de Schlumberger Technology et non à Djerassem Le Bemadjiel. La question donc :

 

Ø Pourquoi alors, il était revenu facturer en 2012-2013 l’État tchadien, sur une invention (fonctionne ou pas) propriété de Schlumberger, en soutirant 600 millions de FCFA du trésor public?

 

Ø Est-ce que là, y’a pas double facturation ou escroquerie, même si nous ne cherchons pas à savoir si l’invention marche ou pas?

 

Ø Pourquoi Schlumberger n’a pas réclamé sa marchandise? Ou bien l’argent a été partagé avec Schlumberger? Autres questions : puisque la référence indiquait, date de priorité le 7 févr. 2006, avant même la date de dépôt de la demande du brevet le 21 juil. 2006, par Djerassem, n’est-ce pas, ce qui veut dire que la priorité sur l’hypothèse (théorie) du départ était la propriété également à Schlumberger et que c’était bien express que Schlumberger avait déposé au nom de Djerassem, pour être revendu à l’État tchadien, ou du moins parvenir à soutirer une grande somme d’argent sur une histoire imaginaire, en jouant sur la fibre de la fierté et du patriotisme du PR et des Tchadiens?

 

Ø Et puis par la suite grâce à un puissant Lobby introduire Djerassem à la Présidence pour au finish le rendre ministre du Pétrole et, en retour de la pédale brader le pétrole tchadien à ses bienfaiteurs et complices? Est-ce que tout cela, n’était pas une histoire délibérément pensée et montrer de toutes pièces pour mettre la main sur notre pétrole? (Il n’y’a que l’ANS départ ses attributions régaliennes qui peut et devrait répondre à toutes ces questions posées ; au lieu de traquer des personnes innocentes qui défendent le pays !).

 

Ø Maintenant la question que tout le monde se pose : Pourquoi depuis 10 ans, que ça soit Djerassem ou Schlumberger, personne ne peut nous fabriquer un prototype de ladite Pompe? La réponse est donc simple : c’est une histoire scientifiquement et techniquement impossible !

 

Ø Concernant le Prix de l’OAPI de Bamako au Mali en 2009, comment se fait-il que, quelque chose qui était déposé au brevet depuis 2006 aux USA et qui n’a jamais intéressé les occidentaux, puisse brusquement intéresser les Africains à Bamako pour être primée? La réponse que je venais d’avoir : Il parait que là-bas à Bamako, le jury avait pour un premier temps refusé de croire à l’histoire au point de refuser le moindre Prix à l’invention de Djerassem, car disait-il, Djerassem n’avait pas présenté un prototype comme l’avaient fait les autres candidats. Mais ce qui a fait basculer le jury au retour de la pause, c’était que les Lobbys de Djerassem avait convaincu et rassuré les membres du Jury comme quoi, ils veulent seulement le Premier Prix, mais pas l’argent du Prix qui était de CINQ millions ! Et comme par hasard, le même Lobby avait préparé la communication autour du sujet et réservé un grand accueil pour glorifier Djerassem dans le but d’impressionner le Président de la République ; la suite on le sait, l’Opération avait effectivement bien marché ! Pour corroborer tout cela : Nous allons chercher à savoir là où se trouve le siège de l’OAPI ? On nous dit que c’est au Cameroun. Maintenant où se trouve le siège de CAC le cabinet Consulting qui a aidé au bradage du pétrole et autres richesse tchadiennes, au Cameroun. Est-ce que Djerassem était allé au Cameroun au moment précédant le passage à Bamako, vers les années 2002-2006? Si la réponse est oui, eh bien il faut chercher la raison de toute cette histoire, là-bas au Cameroun auprès du CAC et Schlumberger qui avaient orchestré toutes ces opérations d’escroqueries dignes de Films de Hollywood.

 

Conclusion : Schlumberger et CAC avaient délibérément fabriqué de toutes pièces le Sieur Djerassem Lebemadjiel pour séduire les plus hautes autorités tchadiennes et ainsi pouvoir l’introduire auprès du Président de la République pour servir en retour de PION ou informateur à ses bienfaiteurs Schlumberger et CAC INTERNATIONAL. Ce qui a évidemment marché ! Moralité :

 

Ø Le perdant dans tout ça, ce sont le Tchad et le peuple tchadien !

 

Ø Le gagnant dans tout ça, ce sont Schlumberger et CAC !

 

Ø La risée dans tout ça, c’est le pauvre Djerassem Lebemadjiel ! Ne lui en voulez pas, il a été manipulé par des gens plus forts que lui !

 

Ø Les défaillants dans tout ça, Le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, et les recteurs des universités au Tchad…etc., qui n’ont pas réagi jusqu’à là, certainement ne sachant pas comme d’habitude, par où commencer? Eh bien ils peuvent commencer par Le Droit & Devoir aux noms du Gouvernement et/ou des contribuables tchadiens, et demander à Mr Djerassem Lebemadjiel de venir s’expliquer devant un parterre des étudiants ou autres scientifiques !

 

Ø Sinon, c’est une insulte à l’intelligencia scientifique tchadienne ! Enfin, je tiens à attirer l’attention des uns et des autres, que ce débat sur ce sujet sur le net, n’a rien de rancunier ni de vengeance contre quelqu’un, encore moins contre une certaine catégorie des gens ; comme l’ont bien dit les autres intervenants. Nous avons tous voulu que les Tchadiens deviennent des gens intelligents, des gens qui réfléchissent ; alors n’est-ce pas la seule façon pacifique d’y parvenir est le Débat intellectuel? Donc, je dis, n’entre dans ce Débat qui n’est pas philosophe ! Le problème est que l’escroquerie a été opérée au nom de la science ; et c’est là, l’insulte à l’intelligencia scientifique tchadienne. PS : une information de dernière minute : il parait que Bemadjiel en se montrant sur son site web avec un gadget électronique et une torche allumée en plein jour, ce n’était pas anodin. C’est bien une autre opération de ses Lobbys qui tiennent absolument à le réintroduire auprès du PR comme ministre et informateur par le biais du Ministère du poste et des nouvelles technologies de l’information. Car depuis son départ du Gouvernement, ses Lobbys avaient beaucoup des difficultés de suivre le PR sans leur pion ! Bonne chance Djerassem…mais ne jamais voler au nom des scientifiques tchadiens, et tu seras très tranquille ! 

Je vous remercie Abdoulaye ABCD ministère de l’Enseignement supérieur et…blablabla !

 

ABCD Abdoulaye 

Email : aladjim12@yahoo.f 

214 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article