05/10/2016: TCHAD/Libye: Les pourparlers Misurata-Haftar continuent. L’offensive de Khalifa Haftar sur le croissant pétrolier, mi-septembre, n’a pas mis fin à ses très discrets pourparlers avec des représentants de Misurata. Selon les sources de la lettre du Continent, l’ex-ministre de la Défense du Conseil national de transition (CNT), Oussama al-Jouili, joue actuellement les médiateurs entre les deux camps. Ce commandant militaire, membre de la tribu des Zintan (les principaux alliés de Haftar en Tripolitaine) a de bons contacts avec plusieurs chefs de brigades misraties. Il s’appuie d’ailleurs sur l’ex-chef du conseil militaire de Misurata, Salem Jouha, toujours très respecté dans la cité-État. Celui-ci avait déjà rencontré des émissaires de Khalifa Haftar, le 7 septembre à Tunis. Parmi les katibas prêtes à trouver un arrangement avec Khalifa Haftar figure la puissante brigade Halbous, qui a déjà signé des cessez-le-feu, dans le passé, avec les Wershefana, eux aussi alliés à Haftar. Mais d’autres brigades misraties ont déjà rejoint une nouvelle alliance anti-Haftar, en train d’être mise sur pied par le mufti Sadok al-Ghariani et un ancien cadre du Groupe islamique combattant libyen (GICL),Mohamed al-Nass. 

222 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article