Après de brillantes études scientifiques, notre héros en quête des meilleures conditions de vie pour ses compatriotes, livre un combat acharné contre la paupérisation de son peuple. Il fait de ce dicton une ligne de conduite : « si tu écoutes les conseils de ta mère, l’honneur t’échapperas et si tu écoutes ceux de ton père, tu mets ta vie en danger. » p.44. Courageux, cet homme téméraire récusera la lâcheté et suivra les conseils paternels en risquant sa vie sur les champs de bataille. Un hymne à la bravoure pour dépasser un présent gris, minable et envisager un avenir radieux pour tous.  

 

Al-Haj Hissene Ahmat est né le 13 septembre 1968 à Djana au Tchad. Il fit de brillantes études jusqu’à l’obtention de son PHD en météorologie appliquée à l’institut hydrométéorologie de Saint-Pétersbourg (Russie). Ce polyglotte travaille à l’aéroport Ndjamena avant d’occuper de hautes fonctions managériales. En 2005 il rejoint l’opposition armée au Darfour, intègre le Front Uni pour le Changement (FUC) et devient le directeur de cabinet du président de FUC. En 2006, un accord de paix est signé avec Ndjamena à Tripoli, le FUC entre au gouvernement et il est nommé directeur de cabinet du ministre de la défense du Tchad. Il créera l’UFR avec les autres mouvements politico-militaires. Après l’accord politique de paix signé entre Khartoum et Ndjamena, il quitte le Soudan pour un pays du Golf.

 

 

Titulaire d’un PHD en météorologie appliquée, ancien responsable de la direction politique du Front Uni pour le Changement (FUC), groupe armé dirigé par Mahamat Nour Abdelkérim, qui a failli emporter en 2006, le régime d’Idriss Deby,  Alhadj Hissein Ahmat est auteur du livre « Les Grues restent dans les Nids », publié chez Edilivre.

 

Alhadj Hissein est connu dans les milieux des politico-militaires tchadiens sous le nom de Docteur Hissein. Il est en exil depuis plus d’une quinzaine d’années et continue son noble combat contre le régime d’Idriss Deby pour restaurer la dignité bafouée et avilie du peuple tchadien.

 

Cet intellectuel intransigeant qui vit quelque part dans un pays étranger,  a refusé  quelques mois de recevoir les émissaires d’Idriss Deby qui ont tenté de négocier son retour au Tchad. Il essaie de réorganiser les mouvements politico-militaires tchadiens essentiellement issus de l’UFCD, du FSR et d’autres factions en luttes dans les pays environnants qui menacent de renverser toujours par l’option militaire le pouvoir de N’Djamena.


https://www.edilivre.com/les-grues-restent-dans-les-nids-al-haj-hissene-ahmat.html

 

268 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article