J’aimerais bien vous informer ou informer le peuple tchadien de la mafia, la démagogie, l’injustice, le vol et l’hypocrisie dans l’armée tchadienne au Mali.

 

Vous savez depuis 2013, l’armée tchadienne est déployée au mali intervenant au nom de (FATIM). Ils ont vécu tous les malheurs. Manque d’eau, de nourritures, pas de prime quelconque, sous 50 degrés de chaleur. Après la fin de leur mission, le CEDEAO a versé les primes de ces malheureux soldats. 1028 dollars par mois a chacun, mais les intéressés ont reçu que pour 3 ou 4 mois de prime, après 9 mois d’opération. Après FATIM, ils sont relevés avec d’autres unités, un millier d’hommes. Maintenant c’est au tour D’AFISMA de s’occuper de leurs primes qui sont versées à l’état tchadien en intégralité, mais ils ne gagnent que le 1 quart de leurs droits.

 

Depuis début 2014, c’est la mission internationale des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA). Depuis cette date, la MINUSMA verse 1336 dollars par personne à l’effectif de 1090 militaires et 15 agents de service de l’ANS MINUSMA. Ils versent chaque 2 mois, l’intégralité des primes au 1er contingent qui a fait 9 mois, et perçu la moitié des primes, le 2ème contingent a fait 10 mois, ils ont touché 6 mois de primes, le 3ème contingent a fait 14 mois, mais ils n’ont rien perçu même pas 1 franc.

 

Voilà les conséquences de la situation interne quand l’armée tchadienne devient une rente qui sert à des enfants GÉNÉRAUX et des GÉNÉRAUX analphabètes.

 

Et pourtant rien que la DGSSIE a 300000000 millions comme fonds de fonctionnement par mois.

 

Fin 2014, les soldats de l’armée tchadienne basée à AGUELHOK ont déserté leur base au bord d’une trentaine des véhicules blindés pour se rendre au pays, fuyant la misère parce que pour avoir un savon il faut vendre la nourriture que l’ONU leur donne et ils troquent 5 kilos du riz contre un paquet de cigarettes

 

Et les primes des blessés et des décédés que l’ONU verse, mais sans aucune nouvelle pour les ayants droit.

 

Voilà ce qui se passe dans notre armée, beaucoup pense de loin que notre armée est une armée bien organisée, mais tout à fait le contraire au pays des dirigeants sans cœur ni loi. Ô MON TCHAD

 

CITOYEN TCHADIEN ET OFFICIER DE L’ARMÉE TCHADIEN.

Correspondance particulière.

 

247 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article