“Extrait“ : Tout serait parti d’une audience accordée par le chef de l’état à un ministre bien connu. Le ministre aurait soumis au président Deby un projet d’archivage des documents de la célèbre police politique DDS. Ces documents se trouveraient en vrac dans les bureaux du ministère de la Justice. Le montant du projet  serait d’un coût de 10.200.000 FCFA (dix millions de FCFA). Le chef de l’état aurait immédiatement demandé Ahmat Bachir d’instruire le directeur administratif et financier à l’effet de remettre très rapidement les fonds au ministre demandeur… Lire la suite dans le journal.


 

224 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article