22/08/2016: TCHAD/Ministère des Finances: De sources bien informées, le nouveau ministre des Finances commence ses allocutions sur les chapeaux de roues. Mr Mbogo Seli, " Le travail commence à 7 heures, tous ceux qui viennent après 7 heures n’auront pas droit dans l enceinte du ministère, je suis venu mettre de l’ordre. Les brebis galeuses seront démasquées " tel était le leitmotiv du nouveau ministre des Finances lors de ses différentes rencontres avec le cadre de ce département.  Au-delà de ces propos menaçants, le nouveau ministre a-t-il le courage de mettre en musique certaines réformes exigées par les bailleurs de fonds? Peut-il empêcher les dépenses avant ordonnancement? Peut-il mettre un holà aux dépenses hors norme de l’armée, principales sources d’enrichissement ?  Au lieu de proférer des menaces aux collaborateurs qu’il commence  d’abord à payer le salaire de juillet 2016, car d’après nos informations, il y a au niveau du billetage encore de poche d’arriérée non versée… Tout N’Djamena murmure sur les connivences malgré ses compétences, à couvrir les faux que certains responsables de ce département et ailleurs… Suivez notre regard. Il n’ y aurait aucun pouvoir ni moyen pour redresser quoi que ce soit. Cet adoptif professionnel de feu Gata NGoulou ne pourra traduire l’exercice comme il l’a appris. Permettre des montages et couvrir les juxtaposés des ordonnances. Le temps viendra confirmer que Mr Mbogo n’est autre que la caution de ses maîtres, le temps qu’ils continuent de s’en mettre plein les poches, et lui pareillement. Ainsi va le Tchad. 

225 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article