Bientôt, il y aura lieu à N’Djamena « MISS BEAUTE FACADE » des maisons Etatiques ou privées.
 

Dans un communiqué lu à la radio nationale Tchadienne en date du 26/02/2014 aux environs de 7 heures du matin, la mairie de N’Djamena lance un concours de beauté architectural, afin d’octroyer des prix à l’état et aux propriétaires de maisons où leurs façades sont les plus belles sur les artères goudronnées.
 

Doubles injustices: La première et de favoriser le citoyen riche au détriment des pauvres et, la deuxième injustice, est celle de ne pas prendre en compte la façade du Tchadien qui ne se trouve pas sur l’artère principale. Toutefois, ce n’est pas avec ses idéaux diaboliques que nous arrivons à faire émerger un pays comme la vitrine de l’Afrique à l’horizon 2020.
 

On a le sentiment que, certains fonctionnaires prennent l’appareil de l’État comme un article à jouet d’une part, et le Tchad comme leur terrain de jouet favori d’autre part.


Aujourd’hui, la priorité du peuple tchadien est avant tout de résoudre les problématiques de la cherté de vie, les maladies (Le paludisme, Polio, Tétanos, etc.), les délestages à répétition, les inondations, les canalisations et surtout les accidents sur la voix publiques, et j’en passe.


L’éditorial de Ahmat Makaila du 24/02/2014 sur la Télé Tchad fait état de 15 heures par semaines travailler au lieu de 37 heures par semaines. Et le reste du temps, ils les consacrent à la résolution des problèmes familiaux qui élisent domicile au sein de l’administration, vente ou achats d’articles avec les vendeurs à la sauvette, discutions stériles, des petits rendez-vous coquins au quartier (dans les auberges), et pour couronner tout ça c’est les retrouvailles incontournables à l’heure du travail chez les vendeurs de viande, ou dans un bistro.
 
 

En conclusion les fonctionnaires de l’État Tchadienne ne travaillent que 3 heures par jour selon l’éditorial d’Ahmat Makaila demain, votre Mairie de N’Djamena octroiera un prix à ces fonctionnaires d’État qui travaillent 3 heures par jours et 15 heures par semaines. C’est possible, croyez-moi. C’est textuellement la démarche du pompier pyromane. À l’heure actuelle le Tchad a besoin d’une belle façade morale et intellectuelle, que des belles façades architecturales pour « MISS BEAUTÉ FAÇADE »

 

 

ADOUM BELGOTO

 

156 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article