Ouverture des travaux de la 4ème Semaine scientifique et de la 11ème Assemblée Générale du CORAF/WECARD : Des systèmes agro-sylvo-pastoraux innovants pour nourrir l’Afrique de l’Ouest et du Centre

 

Le Palais des Congrès de Niamey abrite depuis ce matin, et ce jusqu’au 20 juin, la 4ème Semaine scientifique couplée à la 11ème Assemblée générale du Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF/WECARD). Le thème retenu cette année est : «Des systèmes agro-sylvo-pastoraux innovants pour nourrir l’Afrique de l’Ouest et du Centre». La cérémonie d’ouverture de cette importante manifestation placée sous le haut patronage du Président de la République, Chef de l’Etat, a été présidée par le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, M. Abdou Labo, assurant l’intérim du Premier ministre, Chef du gouvernement. Elle s’est déroulée en présence des présidents des Institutions de la République, des députés nationaux, des membres du Gouvernement, du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement Rural de la République du Sénégal, des représentants des Communautés Economiques régionales en Afrique de l’Ouest et du Centre (CEDEAO, UEMOA, CEEAC et CMAC), des représentants des partenaires au développement, du président du CORAF/WECARD, des responsables des systèmes nationaux de recherche agricole (SNRA) membres du CORAF/WECARD, du directeur exécutif du CORAF/WECARD, des partenaires et acteurs de l’agriculture en Afrique de l’Ouest et du Centre et de plusieurs invités.

Participants Plusieurs allocutions ont ponctué la cérémonie. En souhaitant la bienvenue à ses hôtes, le Gouverneur de la région de Niamey, M. Hamidou Garba Mamadou a indiqué que l’importance de la présente semaine, n’est plus à démontrer et traduit la politique de l’Etat du Niger à travers l’Initiative 3N, «les Nigériens nourrissent les Nigériens» si chère au Président de la République, Chef de l’Etat, S.E Issoufou Mahamadou.

Pour sa part, le président du conseil d’administration du CORAF/WECARD, Dr Ibet Outhman Issa, a rappelé qu’il y a deux ans, lors de la rencontre, à N’Djamena, au Tchad, pour la 10ème Assemblée générale et la 3eme Semaine scientifique agricole, les participants ont choisi de réfléchir ensemble sur la cruciale question du changement climatique. « Aujourd’hui, je suis heureux de constater que les pistes de proposition ouvertes, tels les sillons des champs à défricher, ont été exploitées, à travers des projets de recherche-développement en cours d’exécution dans nos différents pays, qui s’acheminent, à pas feutrés, vers la mise à jour de solutions idoines et durales à ces contraintes majeures» a-t-il ajouté.

Dr Ibet Outhman de soutenir que toute la Communauté agricole sous régionale est heureuse et fière de savoir que dans le programme du Gouvernement du Niger, l’agriculture est non seulement une priorité mais aussi que le Niger est passé de la parole à l’acte en mettant en place l’initiative 3N «les Nigériens nourrissent les Nigériens» qui s’attaque aux causes profondes de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, tout en proposant des réponses appropriées aux situations d’urgence et de précarité économique auxquelles une frange plus ou moins importante de la population pourrait être confrontée. Et c’est pourquoi, il a tenu à féliciter les autorités de la 7ème République pour cette initiative en faveur des populations.

Dans la même logique, le représentant de la CEDEAO, a souligné, au nom des communautés économiques régionales d’Afrique de l’Ouest et du Centre, que l’engagement de nos autorités en faveur du développement agricole au Niger est une fierté pour les Communautés Economiques Régionales et témoigne de leur vision et de celui de leurs pairs de la sous-région non seulement à soutenir l’agriculture mais aussi à concrétiser la volonté des Etats africains à consacrer 10% de leur budget à l’agriculture, engagement pris en 2003 à Maputo. « En décidant de vous réunir et de réfléchir autour du thème central des «Systèmes agro-sylvo-pastoraux innovants pour nourrir l’Afrique de l’Ouest et du Centre», vous contribuerez à apporter des solutions aux priorités de recherche des politiques agricoles de la CEDEAO, de l’UEMOA, de la CEEAC et de la CEMAC qui visent toutes à lutter contre l’insécurité alimentaire dans nos régions et dans les différents Etats. Soyez-en remerciés » a-t-il dit.

Les différents intervenants ont tous lancé un appel à redoubler d’efforts dans la dynamisation et le renforcement des SNRA de la part surtout de nos Etats à travers l’augmentation des financements pour la recherche agricole.  

 

La cérémonie d’ouverture a aussi été l’occasion pour le ministre sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, Dr Pape Abdoulaye Seck de présenter une conférence inaugurale sur le thème central.  

 

Celui-ci n’est pas allé du dos de la cuillère pour étaler les potentialités de notre continent qui peut s’avérer dans l’avenir comme étant un grenier pour le monde. Dr Pape Abdoulaye Seck est parti sur plusieurs questionnements. Pourquoi devons-nous mener une réflexion partagée impliquant tous les acteurs des chaines des valeurs pour déboucher sur des systèmes d’innovation, ce que d’aucun appellent économie, écologie de l’innovation ? Pourquoi l’Afrique ne nourrit pas l’Afrique ?  

 

Quels sont les préalables pour proscrire des systèmes innovants ?  

 

Le ministre sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement Rural a, au cours de cette conférence, précisé qu’une des raisons de l’échec de nos politiques, c’est une dichotomie intellectuelle de l’exploitation agricole au lieu d’une approche globalisante.

Plusieurs personnalités qui se sont distinguées pour leur combat dans le développement et la recherche agricole, ont reçu des trophées au cours de cette cérémonie. Le premier récipiendaire est le Président Issoufou Mahamadou, dont le trophée a été réceptionné par le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, M. Abdou Labo. Ce trophée a été décerné au nom de la communauté scientifique agricole de l’Afrique de l’Ouest et du Centre regroupée au sein du CORAF/WECARD, en reconnaissance de son fervent engagement en faveur de la recherche agricole pour le développement au Niger et dans la sous-région. Dr Pape Abdoulaye Seck, Dr Ibet Outhman Issa, Dr Djimé Adoum, secrétaire exécutif du CILSS, ancien ministre de l’agriculture du Tchad et Dr Adama Traoré, directeur général par intérim d’Africa Rice, ont aussi reçu la même distinction. 


Après avoir procédé à l’ouverture officielle de la 4ème Semaine scientifique et de la 11ème Assemblée Générale du CORAF/WECARD, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, M. Abdou Labo, assurant l’intérim du Premier ministre, a visité les différents stands que les pays participants ont érigés dans le hall du Palais des Congrès de Niamey.


M. S. Abandé Moctar 

 

181 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article