27/07/2016: TCHAD/Opposition & investiture d’Idriss Déby: Au Tchad, l’investiture pour un cinquième mandat consécutif du président Idriss Déby Itno est prévue le 8 août prochain. Le parti au pouvoir et ses alliés préparent activement cet évènement dont le budget serait estimé à plusieurs dizaines de milliards de francs CFA (14 milliards selon les ponces du régime MPS). En face, l’opposition ne désarme pas. Six des candidats malheureux de la dernière présidentielle du 10 avril tiennent à la formation de leur gouvernement de salut public. Une promesse faite au lendemain de la proclamation des résultats de ce scrutin, que ces candidats refusent de reconnaître. Cette promesse sera-t-elle tenue ? Plus de précisions avec Dariustone Blaise, notre correspondant à N’Djamena.

 

Manuscrit

 

La formation de ce gouvernement dit de Salut public est toujours d’actualité, selon le chef de l’opposition. À l’en croire, la patience des Tchadiens assoiffés de voir ce gouvernement parallèle est tout à fait logique. C’est une question de temps explique Saleh Kebzabo.

 

Clip Saleh Kebzabo 1

 

Parallèlement, un autre front a été créé. Un autre G6 composé essentiellement de 6 autres candidats malheureux à la dernière présidentielle et qui reconnait la victoire du président Deby. C’est une des nombreuses tentatives du pouvoir, estime l’opposant Saleh Kebzabo.

 

Clip Saleh Kebzabo 2

 

Comme pour confirmer les soupçons de Saleh Kebzabo, l’ancien premier ministre Noureddine Delwa Kassiré Koumakoye, et membre du nouveau G6, réplique : les Tchadiens doivent tourner la page de la dernière présidentielle et se projeter vers l’avenir.

 

Clip Noureddine Delwa Kassiré Koumakoye

 

Depuis la réélection très contestée du président Idriss Deby Itno, le climat sociopolitique se crispe de jour en jour. C’est pourquoi, lors de sa visite au Tchad, en fin de semaine dernière, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux Affaires politiques Jerry Feltman a appelé les autorités Tchadiennes à ouvrir dans les plus brefs délais un dialogue inclusif et sincère avec l’opposition. Un appel jusque là sans suite.

 

Dariustone Blaise, à N’Djamena pour la Deutsche Welle.

 

Tchadanthropus-tribune avec Deutsche Welle.

 

146 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article