04/08/2016: TCHAD/Opposition: L’opposant Brice Mbaïmon Guedmbaye nouvellement rapporteur du FONAC, ne pas loin de trahir ses camarades. L’annonce de son retrait n’est nullement une surprise. L’unique député de son parti à l’Assemblée nationale avait déjà donné le ton en son temps. Jusqu’à ce soir pourtant, selon nos correspondants, il fut des réunions de préparations que fait le bureau exécutif du FONAC. Taupe du pouvoir MPS comme le disent certains ? Fougue d’un jeune député aux hormones incontrôlables ? Personne n’est en mesure d’expliquer cette posture. Il vous souviendra qu’a l’approche des élections présidentielles, au moment où la société civile et autres contestaient la candidature du président dictateur sortant, le député Béral qui a été travaillé au corps par certains marchands, et logé dans un hôtel de la place, avait déclaré dans un premier temps qu’il soutenait Idriss Déby. Ensuite, après le tollé qu’avait soulevé cette déclaration notre député est revenu à la charge pour dire que il ne soutien pas Déby, mais qu’il soutien qu’il soit candidat. Dès lors, les choses se dessinaient. La candidature de Brice aux dernières élections présidentielles n’est pas une surprise en soit.  Et la suite, vous la connaissez. Après avoir joué au radical avec les grands, après avoir assisté à toutes les rencontres avec les candidats malheureux, et enfin, après avoir appris par coeur toutes les stratégies de l’opposition, stratégies dessinées  pour faire face au hold-up électoral, c’est à ce moment là que Brice choisit pour claquer la porte et sûrement aller à la mangeoire. Ceux qui ont crié hier, dénoncé et injurieux le régime à l’instar de Brice rallie  le même système. Qui croire désormais parmi ces hommes politiques ? Comment pensent-ils battre Idriss Déby dans la dispersion ? Ah, La politique de ventre quand tu nous tiens… Nous reviendrons.

 

145 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article