10/08/2016: TCHAD/Opposition/UNDR/FONAC: Le député et chef de file de l’opposition a été entendu par les substituts du procureur ce matin à sa convocation. Le régime d’Idriss Déby a instruit la justice pour qu’il soit questionné sur l’affaire des militaires disparus pendant les élections présidentielles. Pendant tout l’entretien, Saleh Kebzabo fut interrogé sans relâche sur les noms des militaires disparus, et les lieux des disparitions. Ses réponses ont été assez claires et précises sur ces évènements. Les substituts du procureur l’ont laissé finalement partir, en attendant de faire leur rapport à leur hiérarchie, ensuite attendre l’ordre du sommet de l’état. Tous les Tchadiens savent que la justice n’est jamais indépendante dans un pays qui se dit “démocratique “. Les observateurs, les partenaires du Tchad verront comment cette affaire va se dénouer… À suivre.  

153 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article