27/09/2016: TCHAD/Pèlerinage à la Mecque: Tahir Gassi est le responsable tout indiqué, à l’origine du fiasco du pèlerinage 2016. Plusieurs milliers de nos pèlerins tchadiens se trouvent dans une situation précaire en Arabie Saoudite à cause des escrocs qui veulent faire de l’argent sur le dos de la population. La semaine dernière, un pèlerin a joint la rédaction en ces termes “ Nous avons payés l’équivalent de presque 2 millions de FCFA (3000 euros) pour venir galérer ici, sans prises en charge adéquates. Pire même nos kilos de retour ont été fractionnés pour faire des affaires et les revendre aux commerçants. On nous donne que 25 kg par personne. Tahir Gassi en affaire avec certains proches du régime, a fait main et pied pour avoir le marché du pèlerinage. Pendant les démarches d’obtention du marché, il a clairement fait savoir à ses concurrents qu’il est le tchadien le mieux indiqué pour parachever cette mission (tout le monde sait d’où vient Mr Tahir Gassi). Flynas (société saoudienne) et Maiba (société de Saddick Ibrahim) ont obtenu le marché sous la proposition de Tahir Gassi. Selon nos sources, pour chaque billet établi, Maiba empoche 20000 FCFA. La société de Mr Saddick Ibrahim fait facilement 160 millions de FCFA sur les 8000 pèlerins de cette année. Le pèlerinage de cette année est un fiasco, l’organisation est faite pour permettre à certains de s’enrichir sans vergogne. Sinon, comment comprendre que des simples accompagnateurs de l’organisation perçoivent 3 millions de FCFA chacun, laissant l’ensemble des pèlerins dans une situation désastreuse. Pour information, à la Mecque, plus tu te rapproches du Haram, plus le loyer est cher, plus tu t’en éloignes le loyer est moins cher. Mr Tahir Gassi a opté pour un hébergement très loin du Haram pour faire des bénéfices. Un état des lieux devrait être fait pour savoir ce qui s’est passé. Si oui, que les responsables soient traduits devant la justice. Le Tchad va mal, même dans la maison de Dieu, on vole le peuple sans honte… À suivre. 

353 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article