Depuis quelques jours, la récurrence de la pénurie d’eau à Abéché est à n’en point douter et frappe durement la population en cette période de chaleur excessive où la consommation d’eau est plus qu’une prescription médicale. Entre temps le gouvernement s’emploie à dilapider les ressources de l’État dans des investissements inutiles ne répondant à aucune exigence du développement comme celle que requiert le pays.

 

 

177 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article