(N’Djaména, 25.01.2014) – La Journée nationale de la paix, de la cohabitation pacifique et de la concorde nationale a été célébrée, ce matin, à la Place de la nation. C’est le Président de la République Idriss Déby qui a présidé la cérémonie.

Prévue le 28 novembre 2013, la 3ème édition de la Journée de la paix, de la cohabitation pacifique et de la concorde nationale n’a pas pu se tenir à la date indiquée, suite au décès de l’archevêque de N’Djaména, Mgr Mathias Ngartéri. De commun accord, les leaders religieux ont retenu la date du 25 janvier 2014 pour cette prière œcuménique, à la Place de la nation. Et comme lors des précédentes éditions, c’est le Président de la République en personne qui a tenu à présider la cérémonie, en présence des corps constitués, et de nombreux fidèles, chrétiens et musulmans.

Cette journée de prière pour la paix, la cohabitation pacifique et la concorde nationale a été instituée, en 2010, par décret présidentiel. Elle est organisée, conjointement, par l’Archidiocèse de N’Djamena, le Conseil supérieur des affaires islamiques et l’Entente des églises et missions évangéliques du Tchad.

Ce samedi, une minute de silence a été observée en mémoire de Mgr Mathias Ngarteri, l’un des initiateurs de cette journée, décédé le 19 novembre dernier. L’homme de Dieu a fortement contribué pour le dialogue inter-religieux et pour que les Tchadiens des différentes confessions religieuses puissent cultiver l’amour et la paix.

Présentant les objectifs et l’intérêt de cette journée, le Pasteur Bénayal a indiqué que la religion est la force morale d’une société. Pour lui, cette journée, organisée chaque année, traduit la détermination et la volonté des chrétiens et musulmans tchadiens de prier ensemble pour un Tchad harmonieux.

Dans leurs prières respectives, les leaders des trois congrégations religieuses, le président du Conseil supérieur des affaires islamiques au Tchad, Cheikh Hissein Hassan Abakar, le SG de l’Entente des églises et missions évangéliques au Tchad, le Pasteur Souinan Potifar, et le représentant du Diocèse de N’Djaména, le Père Joachim Kouraleyo, ont demandé à Dieu, le Tout-Puissant, de bénir le Tchad et d’accorder sa grâce aux plus hautes autorités de la République, ainsi qu’à tous les fils du Tchad. Ils ont remercié le Président Déby pour son engagement personnel, sa sagesse et sa disponibilité à favoriser la paix, la cohabitation pacifique et la cohésion sociale entre les différents fils du pays. « Nous avons un Chef d’Etat sage qui s’appuie sur les voies de la religion pour rassembler ses compatriotes autour des idéaux de la paix », a, notamment, déclaré le Pasteur Souinan Potifar.

« Je me réjouis de cette entente cordiale entre les différentes confessions religieuses. Je partage entièrement votre engagement et votre vision pour une paix durable et une cohabitation pacifique dans notre pays. Nous formons aujourd’hui une communauté de sentiments. Nous devons nous approprier cette journée de la paix, instituée en 2010, pour mieux l’organiser, afin que la paix et la sécurité règnent chez nous, chez nos voisins, en Afrique, et partout dans le monde », a déclaré le Chef de l’Etat. Le Président Déby a salué la chaine de solidarité nationale en faveur des rapatriés tchadiens de la RCA. « Je vous remercie beaucoup pour la forte solidarité nationale Continuez à soutenir vos frères et sœurs. La solidarité nationale est l’une des valeurs fondamentale qui guidera nos pas », a souligné le Président Déby.

Source: Palais des itno

148 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article