20/01/2017 : TCHAD/République de vendetta – œil pour œil, dent pour dent : La loi du talion pour ceux qui touchent au clan, la dia pour les autres. De sources dignes de foi, le colonel Issa Maro qui avait assassiné le général Adam Souleyman Touba, commandant la force mixte Tchad/Soudan a été arrêté par les autorités militaires soudanaises et remis aux autorités tchadiennes. Selon nos informations, après son forfait, le colonel Issa Maro a fui avec ses 4 compagnons vers le Soudan et la frontière centrafricaine toute proche. Ses compagnons furent cueillis pendant la course poursuite. Quant au colonel Issa Maro, pour une raison non déterminée, il retraversa la frontière centrafricaine pour revenir à 7 km de la ville d’El Djineina où il fut arrêté par les Soudanais le 17 janvier dernier. Au départ un hélicoptère de l’armée tchadienne devrait aller le récupérer pour le ramener à N’Djamena. Dès sa remise aux autorités tchadiennes, le colonel Issa Maro fut torturé, ses doigts et orteils coupés, et Bokhit Diguim l’adjoint du défunt général Adam Souleyman lui tira une balle en pleine tête. Les faits relatés par un officier de l’armée tchadienne glacent le sang. Est-ce que le Tchad est une république avec ses lois où une espèce de jungle où chacun fait sa loi? N’y a-t-il pas un tribunal militaire? L’armée fut-elle de Déby n’est-elle pas hiérarchisée? Où simplement parce que l’officier assassiné est un proche du pouvoir alors on applique la loi du talion? Si c’est oui, que fait-on des auteurs des Kréda massacrés sur le pont Nguéli? Où simplement que les ressortissants du Kanem deviennent la cible du pouvoir depuis qu’ils sont nombreux dans la rébellion au nord?

 

389 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article