Maitre serres dénonce les violations repetées sur la personne de l’ex-président Hisseine Habré. Il dénonce aussi le denis de justice et le non respect de droits dans cette affaire. Il explique comment la défense du président Habré subit des intimidations du pouvoir sénégalais et des chambres africaines. Maitre Serres démontre aussi les limites en matière judiciaire de certaines autorités sénégalaises qui violent leurs droits de reserve, notamment l’actuelle 1er ministre Mme Touré et son ministre de la justice Sidiki Kaba.

Suivre l’interview.

 

 
 
 

 

213 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article