La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (C.T.D.D.H) est préoccupée par l’instrumentalisation faite par les autorités et les medias publics de l’arrestation et l’inculpation au Sénégal de l’ex dictateur Hissein Habré au détriment des vrais problèmes des tchadiens.

Tout en en se félicitant de l’acte posé par la justice Sénégalaise et se sentant solidaire des parents des victimes de l’ancienne D.D.S, la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (C.T.D.D.H) estime néanmoins :

– Que cet évènement ne doit pas occulter les souffrances que continue d’endurer la population tchadienne du fait de la mauvaise gouvernance actuelle avec ce corollaire de misère programmée, d’accaparement des richesses nationales par un clan, de népotisme, et de violations graves des droits humains matérialisées par les arrestations et détentions extrajudiciaires , les déguerpissements inhumains et arbitraires des populations, d’injustice quotidiennes, de cherté de vie programmée, de précarité etc.


– Que le gouvernement cesse de divertir l’opinion nationale et internationale en détournant leur attention du quotidien des tchadiens qui vivent dans l’injustice et la précarité sociale.


La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains exhorte les pouvoirs publics à cesser d’utiliser la diversion qui consiste à chercher à faire oublier aux tchadiens la misère programmée en drainant les énergies vers des problèmes qui seront bientôt des non événements.

Tout acte qui concoure à la lutte contre l’impunité est le bienvenu à la C.T.D.D.H ; mais elle pense que Les fonds qui seront engagés pour la manifestation de vendredi serviraient mieux au paiement des fonctionnaires qui n’ont pas jusqu’à ce jour, perçu leur salaire de juin 2013.


Fait à N’Djamena le 22 Avril 2013

Le Secrétaire Général

Mahamat nour Ahmat IBEDOU

B.P: 5839 N’djamena Email : ctddh.ongatchad.yahoo.fr  Tel : 91 03 85 71

 

270 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article