04/07/2016: TCHAD/Intimidation envers un leader de la société civile: Sur sa page Facebook, un des leaders de la société civile affirme Mes avocats viennent de m’appeler pour me dire que mon procès en audience publique pour plaque d’immatriculation illisible et pour lequel je fus emprisonné un jour, ce procès est ramené au 18 juillet. Ce jour-là je passerai à la barre pour une contravention de simple police et pour défaut de plaque d’immatriculation d’un véhicule de l’état. Je ne sais pas si je ne serai pas déposé encore à la prison d’Amsinéné. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas ces gesticulations ridicules d’un système aussi pourri que le nôtre qui vont entamer ma détermination à défendre les droits fondamentaux de nos concitoyens et d’œuvrer pour le bien-être de tous “. Le régime MPS aux abois frise le ridicule. Mr Mahamat Nour Ibedou ne fabrique pas des plaques d’immatriculation, et l’entretien d’un véhicule de l’état incombe au domaine de l’état. Il claire que le régime MPS et ses sbires cherchent à intimider toute voix qui s’élève contre l’injustice envers nos populations au Tchad. Les organisations de droits de l’homme et les chancelleries établies au Tchad doivent grandement ouvrir les yeux sur les bavures qu’exerce ce régime contre la démocratie et les libertés individuelles au lieu de les cautionner. Avec Ibedou, il y a des millions de Tchadiens qui ruminent l’injustice et la dictature dans notre pays. Tchadanthropus-tribune demeure solidaire avec la CTDDH et son secrétaire général.

 

Tchadanthropus-tribune

 

276 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article