Le gouvernement fantôche d’Idriss Deby Itno tient à informer l’opinion nationale et internationale que l’avion le transportant à destination de Kalait dans la région du Borkou Ennedi Tibesti a raté son atterrissage sur la piste de cette localité. L’avion serait endommagé au niveau de son train d’atterrissage, mais Idriss Deby et sa suite sont sortis sains et saufs. Il faut dire que la panique fut générale, car dans ce genre de situation, la maitrise de soi est archi difficile. Aussitôt l’incident ait eu lieu, les messages texto ont circulé à la vitesse grande V entre Kalait même, N’Djamena et Abéché. Dans la foulée nos confrères de N’Djamena-matin ont twitté l’information qui a inondé la surface Net.
 
RFI (radio France internationale) dans son édition de 20h 30min avait repris l’information pour confirmer ce qui apparaissait comme une simple rumeur. Hassan Sylla (le ministre de la communication et griot en cillicone du régime) comme pour couper court à toute transformation médiatique monte au créneau pour rassurer l’opinion nationale et internationale et indique que le dictateur Idriss Deby Itno poursuit normalement son programme de travail. Il est à préciser que le despote tchadien est à Kalait pour présider le forum du Développement du Borkou-Ennedi-Tibesti organisé par les ressortissants de cette région du pays. À la diffusion de la nouvelle, toute l’opposition tchadienne en exil se trouvait euphorique, mais très rapidement elle a déchanté par l’aspect non grave de la situation. Il faut indiquer que le peuple tchadien est fatigué par 22 ans de dictature, et qu’il voit dans toute occasion une faille pour se debarasser d’une des dictature les plus implaccables en Afrique.
 
À N’Djamena la capitale tchadienne quelques précautions de sécurité ont été prises autour du secteur de la présidence, à Amsinéné où une garnison militaire existe. la garde présidentielle du dictateur fut mise en alerte jusqu’à ce lundi 29/10/12 à 8h00mn.
 


407 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article