Abdallah Ali Abdallah 
abdallah.abdallahali@yahoo.com


Bonjour, Nous venons auprès de votre site pour déposer notre article pour large diffusion dont le texte suit:


Au Tchad, Bichara Issa Djadallah apparaît comme le seul tchadien qui a l’aptitude de renoncer un poste, ou qui démissionne et revient aux commandes après quelques séances de théâtres politico-sociaux. De cette façon, les soupçons sont écartés, mais comme la réalité est têtue, les fuites sont nombreuses et le célèbre Bichara Issa Djadallah est aujourd’hui à voile découvert, car les masques commencent par tombées. De ce comportement, nous nous sommes intéressés à ce personnage politique atypique. C’est pourquoi nous voudrions apporter de la lumière sur cet acteur politique hors norme à travers des dossiers accablants.

En guise de rappel, Monsieur Bichara Issa Djadallah fut récemment le Conseiller Spécial du président Deby. Il parait plus jamais l’homme de confiance du président que le révolté dont beaucoup de tchadiens pensait. Le citoyen lambda le croyant en train de travailler pour la nation, or au contraire, il se battait corps et âme pour le compte du système de Deby pour assouvir le pouvoir de son chef afin de garantir bien évidemment ses intérêts égoïstes. En matière financière, cet homme parait insatiable.

Nous voudrions aussi rappeler au passage qu’il n’y a pas longtemps, notre Bichara a joué l’intermédiaire dans l’affaire Deby-Moussa Hilal. Durant cette mission impossible, qui coûta de millions de dollars que beaucoup ont confondu à la dote de la fille. C’était ni la dote et moins encore un fonds de coopération, mais des fonds destiner à l’achat des consciences pour mieux manipuler les chefs Janjawid dans le Darfour. A ce sujet, Bichara a été l’artisan du rapprochement diabolique entre Deby et Moussa Hilal, mais masqué par le mariage de la fille du chef Janjawid. Cependant, quand Khartoum a compris le jeu, Moussa Hilal a été neutralisé puis il s’était rebellé pour chercher à garder son honneur. L’influence de Deby dans la gestion de la crise du Darfour est grande partie manager très discrètement par Mr Bichara Issa Djadallah.

Comme la nature a horreur du vide, Mr Himetty a acquis de l’importance dans l’échiquier Darfour. Il a eu aussi un grade de plus depuis la défaite cuisant des éléments MJE devant sa milice. Aujourd’hui, la même stratégie est menée pour le nouveau chef Janjawid Himetty.

La preuve a été confirmée lors du marchandage entre Deby et le nouveau fameux chef guerrier du Darfour, Mr Himetty. Comme entre Deby et Djadallah, il existe un pacte sacré (les deux groupes ont juré sur le Saint Coran de rester alliés), que d’aucun le qualifie du pacte du diable, ce dernier se donne nuit au jour pour s’affirmer auprès de son maître. Le but du marché est de faire rallier le chef de guerre Himetty dans le camp du dictateur Deby afin qu’il soit mieux instrumentaliser contre le pouvoir de Khartoum. Ainsi, Deby restera à jamais une carte importante pour Khartoum dans la gestion de la crise au Darfour.

N’est-ce pas que Himetty en personne dans l’une de ses interviews, affirmait qu’il travaille pour celui qui le paie. C’est aujourd’hui le tour de Deby de payer sa facture pour ses sales besognes.

Des sources tangibles nous ont confirmées le marché passé entre Himetty et Idriss Deby Itno par l’intermédiaire de notre champion, le soi-disant noble Bichara Issa Djadallah. Ainsi, le commissionnaire ayant pleinement joué son rôle, a reçu en compensation le poste du Ministère de la Défense.

N’oublier pas une chose, pour la petite histoire, notre champion Bichara fut le célèbre attaché militaire à l’ambassade du Tchad en France, et pire, lors de son séjour parisien, il joua un rôle capital en espionnant les défunts Mahamat Issa Mahamat du FUC et Adock Bicheri l’informaticien à la présidence, tous deux furent en formation à l’école de guerre de Paris et nourrissaient sans doutes des ambitions à soutenir la rébellion. Jusqu’au jour d’aujourd’hui, la mort d’Adock Bicheri reste une énigme difficile à expliquer.

Pour s’enraciner dans le système, le pacte sacré n’a pas suffit à notre champion Bichara, il a même donné sa propre fille à l’un de frère de Hinda. Ceci dans le but de se faire sceller par deux boulons (à savoir Deby et Hinda) au cas où un se desserre, il se verra maintenu par l’autre, l’hypocrisie de ce monsieur est débordante.

Bichara ayant réuni toutes les informations les concernant a gagné une promotion qui le conduit au poste de « Dirsafi » de l’armée puis plus tard confirmé Ministre de la Défense pour mieux traquer les personnes qu’il a longtemps dénoncé au régime tyrannique. C’est un dossier qui jaillira un jour. Ce sont par ces méthodes que Bichara Issa a gravi les échelons. Voici en quelques lignes, la petite réalité connue sur notre champion Bichara. L’avenir nous en dira certainement plus…

Correspondance particulière depuis Nyala


Nyala le 10 septembre 2016

Abdallah Ali Chibeké…

Email : abdallah.abdallahali@yahoo.fr

 

1310 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article