20/07/2016: TCHAD/Union Africaine – Dans les coulisses de la conférence: Selon nos informations, le président tchadien aurait fait du zèle pendant la conférence à Kigali. Après avoir bâillonné son peuple pendant 25 ans, après avoir imposé la dictature durant 25 ans et aidé en cela par sa police politique, Idriss Déby pense faire la même chose au sein de l’Union africaine. “On chasse le naturel, et il revient au galop “. Au cours d’un débat entre chefs d’État Déby se croit investi d’un pouvoir suprême, en arrachant la parole à une collègue-chef d’État. La réaction des chefs d’État démocrates ne se fait pas attendre. Macky Sall – pourtant un de ses affidés – et Alhassan OUATARA ont vivement réagi à ces méthodes, suivi par d’autres chefs d’État. Se sentant isolé Idriss Déby a dû présenter publiquement ses excuses à ses paires. Il leur a dit qu’il n’est pas dictateur, qu’il a voulu juste changer la méthode de travail. Ironie du sort, si tel est son intention, il doit commencer à changer les choses dans son pays. Un pays en banqueroute ou le népotisme et le clientélisme sont érigés en règle de gestion. Un pays où le détournement des ressources de l’État est institutionnalisé… à suivre. 
204 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article