La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a reçu des mains du Président de la République du Tchad, M. Idriss Deby Itno, une réplique du crâne de Toumaï, découvert en 2001, crâne fossile du plus vieil hominidé retrouvé à ce jour, datant de plus de 7 millions d’années. Cette réplique sera exposée dans le grand hall de l’UNESCO, et fera l’objet de plusieurs cycles de conférences et d’expositions consacrées aux origines de l’humanité et à la recherche scientifique et historique.
 

Le président Déby a montré son désarroi face à la crise financière que traverse l’UNESCO, et sa crainte que de nombreux pays ne puissent pas atteindre l’objectif du millénaire d’ici 2015. « En ce qui concerne le Tchad, nous avons prescrit dans les actions du gouvernement le caractère prioritaire de l’Education et avions souscrit à tous les engagements internationaux en la matière. Des moyens humains, matériels et financiers conséquents ont été mobilisés au profit du système éducatif », a précisé le chef de l’Etat tchadien.

Le le système éducatif du Tchad a enregistré une expansion rapide ces dernières années, a-t-il affirmé en citant la construction des infrastructures à tous les niveaux d’enseignement, des équipements et moyens logistiques, de la formation des enseignants, de la réforme des programmes, de la dotation en manuels scolaires et autres matériels didactiques.

Les effectifs scolaires ont plus que triplé et un accent particulier a été mis sur la scolarisation des filles. Mais ces progrès quantitatifs sont contrariés par la qualité de l’éducation dont les indicateurs de rendements ne cessent de se dégrader, a-t-il dit. Face à cette contreperformance, le gouvernement tchadien a engagé une réforme de l’éducation, sur la base de la loi portant orientation du système éducatif et des recommandations pertinentes du Forum national de réflexion sur le système éducatif tchadien.

« Cette réforme, engagée selon une vision holistique de l’éducation, couvre tous les secteurs, du préscolaire au supérieur « , a indiqué le président Déby Itno.

« Nous avons un défi à relever en terme de sécurité d’ici 2015 pour la stabilité, le développement, la compréhension entre les peuples afin de maintenir la paix dans plusieurs Pays ». Le Président Idriss Déby qui soutient également la sauvegarde du Patrimoine mondiale, a déploré la destruction du Site culturel Malien, Tombouctou. Il a également évoqué la visite de la Directrice Générale Irina Bokova Lac Tchad, l’année dernière au Tchad.

La Directrice générale s’est exprimée au nom de l’UNESCO en déclarant que « Nous avons tous une grand-mère commune ! Elle est africaine et elle s’appelle Toumaï. Son existence nous relie plus profondément que toutes nos différences de cultures, d’origines ou de croyances. Nous touchons très exactement au mandat de l’UNESCO, au pouvoir de la science à construire la solidarité intellectuelle, morale de l’humanité ».

La rédaction de TchadPages, Convergence pour une Émergence Citoyenne au Tchad

176 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article