Selon la lettre du continent, le journaliste et blogueur tchadien Makaila N’Guebla s’en est violemment pris au régime d’Idriss Deby lors d’une audition de près d’une heure, le 28 août, devant la commission du développement de l’UE, à Bruxelles. Il était invité par la présidence de cette commission, l’eurodéputée Eva Joly. Actuellement demandeur d’asile provisoirement basé en France, Makaila Nguebla a notamment dénoncé les violations des droits de l’homme dont se rendrait coupable, selon lui, l’Agence nationale pour la sécurité (ANS), la gestion clanique du pouvoir ou encore le pillage des ressources pétrolières. Il a également évoqué la récente condamnation à trois ans de prison avec sursis du secrétaire général de l’Union des journalistes tchadiens (UJT),Eric Topona, et de l’écrivain Jean Laokolé. Présente à cette audition, une représentante du Service européen pour l’action extérieure (SEAE) s’est déclarée "préoccupée" par la situation des droits de l’homme dans ce pays.

La Lettre du Continent.

 

266 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article