La dépouille de l’imam Cheikh Hassan Hissein décédé à paris (France) sera rapatriée ce mardi 16 janvier 2018 à N’Djamena par vol spécial. Idriss Déby aurait affrété son avion personnel pour ramener dans la nuit de lundi à mardi 16 janvier 2018 le corps de l’imam à N’Djamena, où une cérémonie officielle lui sera faite, avant son inhumation dans l’après-midi selon une source auprès du protocole d’État.

Le corps du président du CSAI sera rapatrié demain mardi 16 janvier 2018 à N’Djamena où une grande prière sera organisée pour lui rendre un dernier hommage. Des sources officielles annoncent un deuil national de 3 jours. Chose normale et logique l’émotion est vive au domicile familial du président du conseil supérieur des Affaires Islamiques (CSAI) sis au quartier Amriguebé dans le 5e arrondissement de la capitale N’Djamena. Autant décrié par une frange de la population, mais aussi aimé par d’autres et ses compagnons, vieillards, jeunes, femmes et enfants pleurent la perte du leader religieux. Dans leurs témoignages, les compagnons du défunt, qui ne retiennent pas leurs larmes reconnaissent en lui la qualité d’un homme qui aime son pays. Ils promettent de suivre le chemin qu’il a tracé. Car disent-ils Hassan Hissein n’est pas mort, ses œuvres sont là, une information rapportée par nos confrères de Tchadinfos.

Un dispositif sécuritaire impressionnant est dressé autour de son domicile pour contenir la foule qui continue d’affluer. Pour Info, le président du CSAI le Cheikh Hassan Hissein est décédé en fin d’après-midi du dimanche 14 janvier 2018 à Paris à l’hôpital Pompidou en France où il a été évacué d’urgence de suite d’une longue maladie.

 

Tchadanthropus-tribune

1665 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article