L’Union africaine (UA) a mis en garde lundi contre les effets combinés de l’escalade des conflits et de la recrudescence des changements anticonstitutionnels de gouvernement en Afrique, des phénomènes qui menacent les fondements démocratiques et la sécurité des pays africains.

<span;>Cette déclaration a été faite lundi au siège de l’UA à Addis-Abeba par Alhaji Sarjoh Bah, responsable de la gestion des conflits au sein du Département des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité de la Commission de l’UA, au cours d’une réunion de niveau continental sur le thème de la paix et de la sécurité.

“L’Afrique assiste malheureusement à une escalade des conflits dans des régions comme la Corne de l’Afrique, le Sahel et l’est de la République démocratique du Congo”, a déploré M. Bah dans un communiqué.

De tels événements “créent des vides qui sont exploités par les groupes terroristes et les extrémistes violents, tandis que des acteurs extérieurs déstabilisent nos sociétés et entravent nos progrès vers une paix durable”, a souligné M. Bah, notant que l’UA avait fourni une aide essentielle aux Etats membres touchés par les conflits afin d’atténuer l’impact de la violence et de l’instabilité.

Il a appelé à des efforts concertés pour consolider les initiatives continentales en matière de paix et de sécurité, y compris en renforçant la présence de la Force africaine en attente pour mieux répondre aux conflits et aux situations d’urgence sur le continent.

Le responsable a également souligné la nécessité urgente de s’attaquer aux retombées négatives des tensions géopolitiques actuelles, qui ont encore exacerbé les défis auxquels l’Afrique est confrontée en matière de paix et de sécurité.

Tchadanthropus-Tribune avec Tchad info

281 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire