Versinis a été arrêté mardi, l’objectif du régime Déby est de couper par la tête et en s’installant sur la décapite par le haut de leurs leaders. Cet embastillement d’une autre ère ne peut vraiment faire évoluer les choses.

Subterfuge où mal renseigner, les responsables du ministre de l’Intérieur ont battu en touche, et laissé en pan le groupe de Versinis.

C’est face à cette arrogance du ministre de la Sécurité que l’association contre la vie chère à redonner l’ordre de l’intégrer.

Selon nos sources, les amis du coordonnateur du collectif de la ville chère ont strictement opposé un non-retour quand la marche, même si Versinis doit rester en prison et donne un autre mot d’ordre.

De sources diverses, la police, la gendarmerie, Garde nationale et nomade du Tchad ont investi tous les points de contrôle. Certains leaders de la marche seront appréhendés.

La lutte continuera

Tchadanthropus-tribune

1005 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article