TCHAD: Manuel Valls ne stoppera pas la révolution au Tchad.

Le Premier ministre français a bouclée sa tournée africaine l’ayant conduit au Tchad et au Niger ce weekend. Sous prétexte de rendre visite aux troupes françaises Barkhane stationnées dans ces deux pays, Manuel Valls a fait de sa visite un soutien politique déguisé au président tchadien Idriss Deby Itno qu’il a rencontré le Samedi 22 Novembre.   Au Tchad où Manuel Valls a séjourné entre vendredi soir et samedi, tout l’appareil médiatico-protocolaire du régime a été mobilisé pour redonner du souffle  au régime d’Idriss Déby dont les fondations ont été fragilisées par l’omniprésente  crise sociale et les manifestations de rue qui ont eu lieu dans les grandes villes du pays.   Coïncidence d’évènements ou acte politique calculé, l’arrivée de Manuel Valls au Tchad après les turbulences de rue du 11 novembre,  est aujourd’hui surexploitée par les médias d’état comme une marque de confiance de la France au régime. Le 22 Novembre, jour où Manuel Valls a rencontré le Président Idriss Déby, fut à ne point s’en douter une journée de répit pour ce dernier et ses ministres dont les journées antérieures étaient ponctuées de rencontres et des sorties médiatiques timorées visant à désamorcer la situation sociale hautement explosive.       Les intérêts de la France en Afrique sont immens...


Commentaires(s) : 0    Vues : 217  Lire la suite
France/Afrique: INVITÉ AFRIQUE Fabrice Tarrit: «On est encore à l’âge d’or de la Françafriq...

La lettre de François Hollande à Blaise Compaoré quelques jours avant sa chute, la visite de Manuel Valls au Tchad et au Niger ce week-end... Autant de sujets qui montrent combien la France reste mobili...


Commentaires(s) : 1    Vues : 355  Lire la suite
TCHAD/France: Le Premier ministre français Valls entame sa visite au Tchad par un entretien avec le...

Le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, sont arrivés vendredi vers 23h20 chez le dictateur tchadien Idriss Déby, au pouvoir depuis 24 ans. Un symbole dé...


Commentaires(s) : 0    Vues : 148  Lire la suite
TCHAD/JEUNESSE ARDACHI: LE TCHAD SERA LE BURKINA FASO.

Le changement intervenu au Burkina Faso, le 31 octobre 2014 entrainant le départ de Blaise Compaoré pourrait être le début de la fin des pouvoirs autoritaristes en Afrique. Du moins il suscite l...


Commentaires(s) : 2    Vues : 1006  Lire la suite
TCHAD/Boko Haram: La collusion de Deby avec Boko Haram vient d’être définitivement établie au S...

Les autorités soudanaises sont dans tous leurs états depuis le 17 novembre, jour où un citoyen tchadien a été interpellé sur leur territoire, non loin de la frontière avec le...


Commentaires(s) : 3    Vues : 1419  Lire la suite
TCHAD: Appel à la démission du gouvernement de Kalzeube Pahimi Deubet (Ousmane Hamay)

Monsieur le Premier ministre,   Votre sortie on ne peut plus scandaleuse, diffusée en boucle aujourd’hui sur Télé-Tchad,  tirant à boulets rouges sur la société civi...


Commentaires(s) : 0    Vues : 915  Lire la suite
TCHAD: Trop c’est trop, le collectif de l’espoir (Mahamat Hassan Boulmaye)

Le Tchad est un pays qui a eu une évolution politique et sociale très controversée. Trois ans après l’indépendance, la guerre civile a éclaté ; la révo...


Commentaires(s) : 1    Vues : 425  Lire la suite
TCHAD: Kadhafi voulait marier la fille d'Abdou Diouf pour s'approprier la bande d'Aouzou ! Vidéo

Interrogé sur le plateau de France 24, à l'occasion de la publication de ses mémoires, l'ex-président du Sénégal a fait une révélation concernant le colonel Kadhafi: A...


Commentaires(s) : 0    Vues : 1220  Lire la suite
TCHAD/Société Civile: Mobilisation contre le pouvoir à vie de Deby (SURVIE France)

Alors que les Burkinabè sont parvenus à mettre à bas le pouvoir d’un Blaise Compaoré ayant tenté le tout pour le tout afin de rester au pouvoir à l’issue de son mandat actuel, une pétition est en train de faire du bruit au Tchad, demandant à Idriss Déby de ne pas se présenter à l’élection présidentielle de 2016 pour un cinquième mandat. Installé au pouvoir en 1990 par les services secrets français, Idriss Deby n’a plus le problème qui a valu à Compaoré sa chute : c’est en 2005 qu’il a fait réviser la Constitution afin d’abolir toute limite en termes de nombre de mandats et d’âge. Ce tripatouillage avait provoqué, en vain, une forte mobilisation de la société civile et de politiques pour s’y opposer – notamment la création de la Coalition des partis po...


Commentaires(s) : 0    Vues : 464  Lire la suite